TNT : Alerte à la maternité en mars ?

Publié le par ideesmobiles.over-blog.com

Non, il ne s’agit pas d’annoncer pour la fin de l’année la diffusion sur la TNT d’une nouvelle série croisement improbable d’alerte à Malibu et d’Urgence mais de discuter des disfonctionnements du passage à la TNT et de ses possibles conséquences.

 

 Je ne sais pas comment ça s’est passé ailleurs sur le territoire mais dans ma sous-préfecture de province ça a été plutôt catastrophique : Avant le 15 juin, la TNT ne diffusait pas toutes les chaines, en particulier les chaines du groupe France Télévision. Ce n’était pas trop grave puisque l’analogique restait disponible… sauf quand vous voulez regarder Roland Garros et que débarque l’ignoble bandeau d’avertissement noir avertissant de la prochaine migration, bandeau qui occupe la moitié centrale de l’écran. Suivre en direct la balle de set décisive dans ces conditions est alors particulièrement désagréable… Mais bon, je ne suis pas fan absolu de tennis et c’était transitoire donc jusqu’ici pas trop de soucis. On a aussi observé avant la migration des perturbations sur les chaines analogiques, le plus souvent ça touchait TF1 qui était disponible en TNT et parfois la 2 où c’était plus embêtant car la qualité était tellement dégradée que c’était difficile à regarder. Le 15 juin, donc plein d’espoir je relance le réglage de ma télé et constate avec soulagement que toute les chaines sont enfin présentes… sauf que c’est de courte durée, dès l’après-midi, je me retrouve uniquement avec M6, W9, NT1. Oups, ça fait bizarre ! Dans les deux semaines qui suivent, la diffusion a été aléatoire mais en général les chaines principales n’étaient pas disponibles. Maintenant tout semble rentrer dans l’ordre. D’où une interrogation sur les conséquences de cette panne de diffusion de ce qui est devenu l’activité de loisir principale d’une bonne part de la population. Est-ce que cette panne aura les mêmes conséquences sur la natalité que celles invoquées pour les pannes d’électricité ? Réponse dans 9 mois à la maternité de ma sous-préfecture !

 

Au passage, on peut s’étonner d’un tel cafouillage sur une migration qui est tout de même prévue depuis plusieurs années.

Publié dans Société

Commenter cet article